Photo Cliquez ici !

Violence envers les personnes âgées

Formes de violence envers les personnes âgées

Violence physique

Sans raison ou explication logique

  • Ecchymoses (bleus);
  • Marques de coups;
  • Enflure;
  • Coupures;
  • Perçage;
  • Fractures;
  • Mouvements limités;
  • Chutes fréquentes;
  • Blessures internes;
  • Marques de corde;
  • Hypothermie; et,
  • Marques de préhension.

Toute douleur ou blessure physique infligée volontairement à une personne ou confinement déraisonnable ou punition provoquant des blessures physiques est de la violence. La violence, c’est, entre autres :

  • Frapper;
  • Gifler;
  • Pincer;
  • Pousser;
  • Brûler;
  • tirer les cheveux;
  • brasser;
  • imposer une contention physique;
  • exercer de la contrainte physique;
  • nourrir de force; et,
  • ne pas combler les besoins physiques de base.

Violence sexuelle

La violence sexuelle comprend tout contact sexuel non désiré de l’agresseur sur la victime. Les attouchements inappropriés (avec ou sans relations sexuelles), le viol de gang, la violence rituelle, la mutilation des organes génitaux féminins et le viol dans une relation intime (par un conjoint ou un ami) sont tous des actes de violence sexuelle. La violence sexuelle peut également se produire si une femme a accepté un certain niveau d’activité sexuelle et qu’on lui en impose un autre sans qu’elle donne clairement son consentement. Dans plusieurs circonstances, l’agresseur peut menacer de blesser la victime, de blesser une personne qui lui est chère ou encore d’endommager une chose à laquelle elle tient afin de lui imposer le silence sur l’agression sexuelle. La responsabilité de l’agression sexuelle est souvent déplacée de l’agresseur à la victime qui peut penser que d’une façon ou d’une autre, elle l’a méritée. L’agression sexuelle comprend, mais ne se limite pas à :

  • l’agression;
  • le viol;
  • le harcèlement sexuel;
  • les relations sexuelles sans consentement;
  • les caresses à une aînée à l’esprit confus;
  • les attouchements intimes sur une aînée au moment du bain;
  • l’exposition de ses organes génitaux à d’autres personnes
  • les commentaires sexuels déplacés; et,
  • toute activité sexuelle qui se produit alors qu’une des parties, ou les deux, ne veut pas ou ne peut pas donner son consentement.

Violence financière

Dans la population plus âgée, la violence financière est plus fréquente en raison de divers obstacles et de l’isolement qui augmentent le risque. Le mauvais usage du pouvoir et la manipulation sont les deux formes de violence financière les plus fréquentes chez les adultes plus âgés. Le mauvais usage du pouvoir c’est, entre autres, de profiter indûment de la procuration, du mandat ou de la situation de gestionnaire financier accordé par la personne âgée. Lorsqu’une personne âgée dépend de son réseau de soutien cela augmente les risques de violence financière parce qu’une autre personne se retrouve en position de confiance et de pouvoir. Voici des exemples de ces types de manipulation :

  • vol ou mauvais usage de l’argent ou des biens comme des objets ménagers, des vêtements ou des bijoux;
  • rétention de fonds; et,
  • fraude.

Violence psychologique et émotive

Infliger volontairement de l’angoisse mentale, provoquer la peur de la violence ou isoler une personne représentent de la violence psychologique ou émotive. Ce type de violence diminue le sentiment d’identité, la dignité et l’estime de soi de la personne âgée. Dans les formes de violence psychologique, on retrouve divers comportements :

  • injurier;
  • crier;
  • ignorer la personne;
  • bougonner ou hurler;
  • insulter;
  • menacer;
  • provoquer la peur;
  • intimider ou humilier;
  • infantiliser;
  • déposséder sur le plan émotif;
  • isoler; et,
  • priver du pouvoir de décision.

Négligence

La négligence peut être intentionnelle (active) ou non intentionnelle (passive) et se produit lorsqu’une personne qui prend soin d’une personne âgée ne répond pas à ses besoins.

Parmi les formes de négligence, on retrouve :

  • ne pas répondre aux besoins physiques comme la nourriture, le logement, les médicaments, les vêtements et les aides physiques ou ne pas y répondre adéquatement;
  • hygiène inadéquate;
  • supervision et précautions de sécurité inadéquates;
  • priver de services médicaux, dont les médicaments ou surmédicaliser;
  • ne pas intervenir quand une personne âgée vit dans des conditions insalubres ou dans un endroit mal chauffé;
  • refuser l’accès aux services nécessaires (aide à la maison, soins infirmiers, travail social, etc.); et,
  • priver une personne âgée de ses droits fondamentaux.

Autres formes de violence

La violence systémique représente une autre forme de violence. Notre société et les systèmes qui y ont été créés peuvent générer, permettre ou perpétuer la violence envers les personnes âgées. La discrimination est l’une des formes les plus courantes de violence envers les personnes âgées, en raison de leur âge et elle peut souvent être combinée avec n’importe lequel des facteurs de discrimination suivants :

  • sexe;
  • race;
  • couleur;
  • langue;
  • origine ethnique;
  • religion;
  • orientation sexuelle;
  • capacités;
  • condition économique; et,
  • situation géographique.

Pour de plus amples renseignements sur la violence envers les personnes âgées, sur la reconnaissance et la prévention de la violence envers les personnes âgées et sur la négligence, veuillez consulter le site Web suivant : www.onpea.org